Les rapports d’activités

Rapport d’activités 2022

« Nous rentrons dans une ère nouvelle qui implique non pas de cesser la prévention mais de repenser la résistance immédiate ».

Cette idée venait conclure l’édito de notre précédent rapport d’activités. Un an plus tard, elle constitue probablement, pour cet exercice, l’entame la plus pertinente et la plus sensée.

L’époque est en effet inquiétante, à plus d’un titre.

La guerre a fait son retour sur le continent européen, charriant avec elle des images d’horreur et un sentiment d’angoisse profond auxquels nous n’imaginions plus être confrontés.

L’actualité nous montre, avec une régularité terrible, qu’aujourd’hui, dans nos sociétés, l’extrême droite et la haine de l’autre tuent, au sens le plus littéral et le plus brutal du terme.

Les discours stigmatisants, les rhétoriques autoritaires et les slogans simplistes – éléments dont l’histoire a montré la portée – ont retrouvé toute leur place dans la stratégie de nombreux responsables politiques en Belgique, en Europe et dans le monde.